Situation économique en France

Remaniement par-ci, limogeage pas là, démission dans le gouvernement, des amendements au niveau des lois, tout cela entre dans le cadre de la promotion de l’économie en France. Mais comme dans différents pays, l’économie de l’Hexagone fait aussi couler beaucoup d’encre chez les médias nationaux et internationaux, car la chute de l’économie française est flagrante. Frappée par la crise de 2008, la France n’arrive plus à se ressaisir.

Manifestation du déclin de l’Hexagone

Certes, la France est la 5e puissance mondiale après les USA, la Chine, le Japon, et le Royaume-Uni, mais l’image d’une économie française impeccable est ternie. Les spécialistes ont spéculé que l’économie française a juste traversé une défaillance, mais en réalité, ce n’est plus un simple passage.

La population française vit carrément une crise. À la fin de l’année 2014, le bilan sera lourd pour la France, et quelqu’un devra répondre de ses actes, mais qui ? François Hollande ? Son prédécesseur ? Le gouvernement ? Les différentes institutions ? Il est difficile de juger, mais les chiffres parlent d’eux même. Le mois de novembre est marqué par les cinq cent mille Français qui se rajoutent aux sans-emplois et les jeunes sont les plus touchés.

Depuis 2013, le PIB de l’Hexagone par habitant est au-dessous de la moyenne du vieux continent. La dette publique durant ce mandat de François Hollande pourrait côtoyer la barre des 400 milliards d’euros, si celui de son prédécesseur Nicolas Sarkozy était de 605,4 milliards. Cette dette publique lors du quinquennat de Sarkozy s’explique par l’emprunt d’une somme colossale pour relancer l’économie en 2009 et a engendré un déficit de 150 milliards. En outre, selon les prévisions des spécialistes, 62.000 entreprises fermeront leurs portes à la fin de l’année 2014 pour faillite, toujours d’après les analystes.

Conséquence de cette situation économique de la France

Force est de reconnaître que cette situation engendrera des répercussions sur la vie de la population, et cela se verra bientôt sur le sol français si l’économie de la France ne se requinque pas dans un délai très court. Hollande reconnaît le déclin de la situation économique de la France et promet d’y remédier dans un bref délai, mais le statuquo nous pousse à dire que les dirigeants actuels n’arrivent pas à s’acquitter des tâches que leur a confié la population française.

Une implosion sociale risque de surgir si le chômage persiste encore et si aucune mesure n’est prise pour la création de nouveaux emplois, surtout chez les jeunes. Cette implosion pourra engendrer des violences de toutes parts. Le gain de productivité ne fera que redescendre. Étant donné que la France utilise le même système économique depuis les années 60, le déficit de l’État va s’accroître, car il sera obligé de relancer les secteurs d’activités économiques en recourant à des emprunts. Si la France reste sur cette voie, la dégradation de l’économie est assurée et le chômage ne fera que gagner du terrain.

Laisser un commentaire