L’activité économique de proximité

L’activité économique de proximité en France

Avec la mondialisation, les divers produits d’un pays inondent le marché d’autre pays. Ces produits peuvent être des biens à vendre ou encore des services offerts par des sociétés de vente de service. Mais les experts en économie s’accordent que pour avoir un accroissement économique considérable, il est fortement recommandé d’adopter la politique du développement local ou « Sustainable development».

En effet, ce dernier consiste surtout à apporter un changement positif dans une localité en utilisant les ressources propres de cette localité que ce soit, ressources matérielles, financières, humaines. C’est justement dans ce cadre que la France a adopté ce que l’on appelle « l’économie de proximité ».

Cette dernière peut se définir comme un processus en économie consistant à favoriser les relations entre les consommateurs et les entreprises et surtout les relations entre les entreprises dans une localité ou territoire bien défini. De ce fait, donc, l’activité économique de proximité se tourne autour des manifestations économiques qui se portent sur l’exploitation de ce qui est de la richesse d’un territoire, mais également sur les besoins des consommateurs qui n’existent pas encore sur ce territoire.

L’activité économique de proximité englobe le domaine de l’artisanat, les petites entreprises sise et ancrée dans une localité.

Les attributions de l’économie de proximité

La globalisation du marché dans le monde a présenté ses revers avec le nombre des produits étrangers qui concurrencent les produits locaux.

Même si les produits d’un pays étranger sont indirectement empêchés dans un territoire par l’augmentation des taxes et les différentes stratégies économiques, certains produits étrangers arrivent toujours à être omniprésents dans les différentes localités en France. Donc, la politique de l’économie de proximité s’oriente tout d’abord à la promotion du développement durable local.

Les rôles de la politique de proximité commencent tout d’abord à inciter les acteurs dans le domaine à prendre part à cette méthode : la consommation des produits locaux, la relocalisation des entreprises qui offrent des produits ne figurant pas parmi les produits locaux, mais dont les consommateurs en ont besoin. Ainsi, les autorités étatiques, mais surtout régionales doivent octroyer des aides pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) pour que ces derniers puissent produire en grandes quantités pour sa localité. Ces produits toucheront plusieurs domaines, comme le domaine de l’agriculture, le domaine l’artisanat, les domaines de vente de services.

La proximité favorise la préservation de l’environnement

Non seulement l’activité économique de proximité engendre un bon économique au niveau des collectivités territoriales, mais cette nouvelle méthode économique s’intéresse aussi à la préservation de l’environnement.

En 2000, cette stratégie en économies a pris en compte les problèmes de l’environnement. L’économie de proximité joue un rôle bien significatif dans la conservation de l’environnement. En effet, la proximité géographique apporte vraiment une valeur ajoutée pour l’économie et l’environnement. C’est surtout au niveau du transport que cela peut se voir : les couts de transports deviennent moindres grâce à la proximité.

« Le circuit court », pour la circulation des voitures, réduit les risques pour l’environnement c’est surtout les problèmes des émissions de CO2. C’est pour cela que les CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional) s’intéressent aux activités économiques de proximité en France.

Laisser un commentaire